• Femme

    Femme, j'ai tant de choses à te dire,

    Qu'il me faudrait un livre pour l'écrire.

    Une vie ne suffit pas, et encore plus de temps,

    Car tu portes en toi tout ce que je ressens.

     

    Femme tendresse, femme douceur,

    Femme tempête, femme douleur,

    Il me faudrait tout le dictionnaire

    Pour parler de toi, en rimes et en vers.

     

    Tu es le commencement et la fin.

    Tu es l'aboutissement, soir et matin.

    Tu es l'émotion, la finesse, la vie.

    Tu es tout ce que je ne suis pas, je t'envie.

     

    Tu es l'avenir de l'humanité,

    Car tu portes en toi l'éternité.

    Femme d'amour, tu donnes la vie.

    Femme de cœur, tu donnes l'amour.

     

    Femme sensible, fragile, forte,

    J'attends tout de toi, ouvres-moi ta porte.

    Fais-moi une place dans ton cœur.

    Offre-moi tout de toi et plus encore.

     

    Femme battue, maltraitée,

    Femme outragée, mal aimée,

    J'aimerais tant te protéger,

    Pour pouvoir tout te donner.

     

    Femme courage, tu es admirable.

    Femme aimable, tu es remarquable.

    Tu es, parfois, imprévisible, charmante,

    Tellement troublante, émouvante.

     

    Femme au regard si doux, si profond,

    Je me plonge dans tes yeux jusqu'au fond,

    Recherchant l'insondable, l'innommable.

    S'il t'arrive de pleurer, je me sens minable.

     

    Femme, ces colères que je redoute

    Lorsque tes yeux lancent des éclairs,

    J'apprécie pourtant, lorsque tu doutes,

    Ton émotion, quoi qu'il t'en coute.

     

    Femme, du fond de ma solitude,

    J'ai besoin de ta sollicitude,

    De ta douceur, de tes caresses,

    De ton affection et de ta tendresse.

     

    Femme heureuse, complice de mes bonheurs,

    Femme amoureuse, tu supportes mes humeurs.

    Et lorsque surviennent orage et malheur,

    Tu gémis, tu souffres... pire tu pleures.

     

    Femme tu me désarmes,

    Alors je rends les armes.

    Sans toi je l'avoue, je ne suis rien.

    ****

     

    les écris sont de moi , merci de me prévenir si vous en avez utilité

    Respectueusement. Zéphy. 


  • Commentaires

    1
    Jeudi 22 Juin 2017 à 22:56

    Des perles de ciel posent sur ma joue leur chemin d'escargot

    Les filaments translucides dansent les battements de mon cœur

    Les mots de ta joie font éclore des arc-en-ciel en mon âme

    Tes transports élancent ma grâce. Réchauffent mes délicatesses.

    Tes trilles douces caressent mes rondeurs félines

    Un chant profond monte des racines de mes entrailles

    T'aimer homme ou femme est mon cri

    Ton bonheur est ma douceur,

    Tes fragilités sont ma vibration

    Vous êtes mes aurores,

    La branche de cerisier frémissante,

    Le bourdonnement de l'abeille.

    Vous êtes la mélodie du Monde,

    J'en suis la voix.

    Notre rencontre est un chemin d'azur,

    Un vol de papillon,

    Un bruissement d'aile bleu

    Le coulis d'une cascade.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      • Vendredi 23 Juin 2017 à 09:39

        Joliment bien dit , 

        Belle et douce ébouriffé ,

        les caresses du vent vous va à ravi .

        Bien cordialement .

    2
    Jeudi 22 Juin 2017 à 23:01

    Bonjour Zephyline,

    Je souhaite publier ton poème dans mon blog et celui qu'il m'a inspiré en répons...Si tu en es d'accord. J'ai été bouleversée par tes mots.

    A bientôt

    Marie

    3
    Vendredi 23 Juin 2017 à 09:32

    Bonjour Bleu Ebouriffé ,

    Demande accordé , je sais que tu a un coeur d'or et tu en fera un bon usage .

    Je vous laisse découvrir le reste de met quelques lignes .

    Bien cordialement 

    4
    Vendredi 23 Juin 2017 à 09:55

    AHhh j'ai oublier ,,,,, va faire un tour ici   http://zephylyne-arts.eklablog.com/

    bonne balade , cordialement Zéphy

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :